K.-O. pour un iPhone

J’ai entendu un jour un animateur français, je ne me souviens plus sur quelle chaîne de télévision, lancer à ses auditeurs que Montréal, c’était un peu le pays des Bisounours. Outre la condescendance du propos, je me suis emporté intérieurement contre ce type qui pensait tout savoir du Québec après y avoir passé 15 jours de vacances. Remarquez, il n’est pas le seul…

Comme n’importe quelle grande ville, Montréal connaît aussi son lot de vols, de violences, de crimes… Bon, c’est vrai, c’est pas Paris, mais de là à insinuer que c’est le paradis. Récemment, un jeune homme s’est fait molester dans la rue et en plein jour. Ce n’est pas lui qu’on visait mais son bel iPhone. Et comme en France et ailleurs dans le monde, les témoins de la scène ont laissé faire. Visiblement, le modus operandi est toujours le même : un individu agresse une personne, tandis que des acolytes rodent dans les parages, au cas où il viendrait l’envie à un ou plusieurs badauds de porter secours à la victime.

Le journal La Presse a récemment fait sa Une sur la multiplication des vols d’appareils Apple. Comme en France et sans doute ailleurs sur la planète. Tiens, ça fait déjà moins Bisounours.

Donc, le jeune homme en question, guitariste à ses heures, s’est fait casser la gueule en retournant travailler. La scène, immortalisée par des caméras de surveillance, est assez saisissante. L’agression aura durer moins de cinq secondes. Verdict : un nez fracturé, et des policiers guère plus avancés. Au journaliste qui l’interrogeait, Grégory a dit refuser de tomber dans la paranoïa : « Je pensais que ces vols violents d’iPhone, ça ne survenait qu’ailleurs (…) Chaque grande ville a ses problèmes. Ça ne change pas ma perspective sur la sécurité à Montréal, mais ça m’enlève une certaine innocence… » C’est vrai qu’à force d’entendre des idioties du genre « Montréal c’est le pays des Bisounours », on finit par devenir naïf.

Bon à savoir : il existe une application visant à lutter contre ces vols. L’application en question, iGotYa !, offre deux services. Si le voleur tente d’entrer un  mot de passe erroné, l’appareil prend instantanément sa photo. Le système enregistre aussi les coordonnées GPS du lieu où le suspect a tenté d’entrer dans votre iPhone. Ces deux renseignements sont expédiés par courriel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s