La PIP de Noël

Mercredi 21 décembre, la une du Républicain Lorrain ose un titre qui fera beaucoup jaser dans les chaumières. Le titre en question fait référence au scandale des prothèses mammaires PIP, soupçonnées d’être à l’origine de cancers en France. Sauf qu’en le lisant, on oscille entre fait-divers et le sous-entendu grivois. On penche même franchement pour le second, si vous voulez mon avis…

Ce jour-là, des milliers de lecteurs ont lu ceci, écrit en très gros sur la première page de ce média tirant à quelque 130 000 exemplaires : PIP : 30 000 femmes dans l’attente. Réalisé sans trucage, et une belle publicité sur le dos de l’humour. Remarquez, cela aurait pu être pire, genre : PIP : la queue des plaignantes s’allonge.

Je ne sais pas si le standard du journal a explosé, inondé d’appels de pervers ou de célibataires en manque suspendus à cette annonce pleine d’espoir pour eux, mais j’imagine que cette maladresse n’a pas dû être du goût de tout le monde.

Moi, j’ai adoré, car c’était tout bonnement trop beau pour être vrai. Promouvoir la fellation en détournant un sujet grave touchant aux seins des femmes, c’est fort, très fort! La PIP du 21 décembre restera comme un bel appel au cul.

Pour faire bander les ventes, certains sont visiblement prêts à tout !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s