Les auréoles du changement

Aujourd’hui, il fait presque aussi doux à Montréal qu’à Metz pour un mois de février. Je ne vais pas agiter le spectre du réchauffement climatique, mais l’hiver québécois actuel est assez décevant. Il m’arrive de sortir mes gros manteaux pour leur faire prendre l’air, mais j’avoue qu’ils n’ont rien à se mettre sous la fermeture Éclair. En tout cas, vu de Montréal, on est en droit de se poser des questions. Depuis trois jours, les températures flottent agréablement au-dessus du point de congélation, avec un beau 5 degrés alors que je ponds ces quelques lignes. En quittant mon appartement, j’ai cru que le printemps avait un peu d’avance. Oui, 5 degrés, quand on est habitué au négatif, c’est chaud !

Même quand la France grelottait, et que l’Europe comptait ses morts, la province figeait ses thermomètres en-deça des normales, comme dit dans le jargon de l’imprévisible météo. Ce matin, j’ai dû zigzagué entre de petites étendues d’eau artificielles, coincées entre des croûtes neigeuses s’effilochant en petits morceaux. C’est fou, mais un 17 février, Montréal transpire, trottoirs auréolés de cette humidité libérée par les résidus neigeux.

La neige ? On ne la voit pas quasiment pas, ce qui fait bien les affaires des automobilistes et des citadins peu friands du grand manteau blanc. Sous les coups de langue de dame douceur, la glace hivernale a fondu, et là voilà qui se délite pour aller mourir dans les caniveaux gorgés de leur trépas.

Si ça continue, on demandera un jour à Johnny Halliday, Michel Sardou ou Charles Aznavour de chanter « Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver… » Imaginez si les rôles s’inversaient ?

Ne riez pas, il y a, en bas de chez moi, des humidités passagères qui cachent peut-être de profonds changements. En tout cas, c’est triste un Québec sans hiver. La saison aux larges épaules a perdu quelques muscles dans la bataille du climat on dirait. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s