Brodeur, le terrestre extra

Il appartient à cette race des compétiteurs hors norme. Il y a eux, et les autres, prétendants aux dents longues qui restent à distance des accoudoirs du trône. Quand Martin Brodeur raccrochera ses patins, il sortira du vestiaire la tête haute, et il aura raison. 

Martin Brodeur ? Un extraterrestre sur la planète hockey. En décembre 2009, le gardien a été désigné athlète québécois de la décennie par les internautes de Cyberpresse. En dix ans, le cerbère a maintenu un niveau d’excellence jamais égalé. L’entame du 21e siècle a fortifié son histoire : deux médailles d’or olympiques, trois coupes Stanley, quatre trophées Vézina (récompensant le meilleur gardien de la Ligue), et cinq participations au match des Étoiles. Depuis qu’il sert de rempart à rondelles, il est le détenteur du plus grand nombres de victoires (650, dont 48 pendant la saison 2006-2007, un record), de blanchissages (aucun but encaissé dans une partie), ou encore de matches joués… Bref, un sportif hors du monde ordinaire, un terrestre extra.

Extra aussi dans la vie. L’homme est apprécié pour sa modestie, sa simplicité, et sa générosité. Sa loyauté indéfectible envers les Devils du New Jersey, allant même jusqu’à accepter un salaire moindre pour rester, témoigne de cette noblesse intrinsèque qui lustre la réputation des champions.

Au crépuscule de sa carrière, le gardien de 39 ans n’a plus rien à prouver. Il continuera, au contraire, à prendre du plaisir, en signant peut-être de temps à autre quelques parades spectaculaires. Adoubé par la renommée, rompus aux exploits titanesques, le natif de Saint-Léonard s’est attiré la sympathie de biens des mots évocateurs, comme leadership, exception, ou excellence. Ils sont brodés sur son équipement, aliénés à son mental d’acier.

Et c’est en les forgeant que Martin Brodeur s’est attiré la foule.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s