Mannequin et bûcheron

Photo : Mathieu Deshayes.



J’inaugure beaucoup de choses en ce moment : je suis devenu le roi de la quiche et une nounou en devenir. Sans oublier une timide (mais réussie) entrée en matière dans le monde du bricolage (aux dernières nouvelles, le meuble rafistolé fonctionne toujours).

Récemment, dans le cadre d’un cours de photo, j’ai accepté de prendre la pose, alors que mes camarades étaient peu disposés à endosser l’habit de modèle d’un soir. L’animateur de ces séances collégiales et inspirantes a eu la gentillesse de m’envoyer quelques clichés, immortalisés alors que nous abordions la question des photos en studio. Je me suis donc empressé de les envoyer à ma môman, laquelle ne pourra plus me reprocher ma piètre mansuétude à l’égard des appareils numériques. J’entends déjà la tirade célébrissime des mères de ce monde : « Il est beau, mon fils ! » Par chance, ma mère n’est pas une hacker, sinon je crois que tous les systèmes informatiques de la planète auraient été vérolés par ma décompression vestimentaire. Je n’ai pas oublié ma sœur, qui pourra toujours accrocher un poster de moi dans le couloir de son entrée, ce qui sera du plus bel effet quand ses copines célibataires feront une pause devant ce qu’elles auront confondu avec un tableau (qui a dit de Picasso ?)

Et puis, réseaux sociaux obligent, je n’ai pas résisté à l’envie d’afficher ces quelques visions de ma personne sur ma page Facebook. L’effet a été immédiat : commentaires en rafale, dont quelques tacles amicaux prévisibles, liés à une image mettant en exergue l’effet dévastateur des chaussettes. C’est terrible, les chaussettes. Une fois au grand jour, ces petites compagnes de l’ombre deviennent des traîtres de la pire espèce. De vraies sangsues : elles sucent le charisme. Je pense qu’avec le sexe, les pieds sont les parents pauvres du corps masculin, quand son pendant féminin peut devenir carrément sexy (enfin jusqu’à un certain âge).

On m’a aussi demandé si j’allais devenir mannequin pour La Redoute ou Les 3 Suisses. J’avoue que ma pose, faussement décontractée, avec cette jambe droite légèrement fléchie, fait effectivement penser à tous ces playboys de seconde zone qui remplissent les pages des catalogues de vente par correspondance. Par chance, je n’ai pas eu à promouvoir la dernière collection de ces slips faisant fureur chez les sévèrement burnés (bref, le sous-vêtement qui fait aussi moulage). Je dois dire qu’après coup, je ne peux m’empêcher de sourire en visualisant cette posture de fashion victime, imaginant ma silhouette en plusieurs exemplaires, à la page 82 consacrée aux pyjamas ou aux maillots de bain si serrés qu’ils font aussi garrot.

Autre commentaire entendu : ma chemise à carreaux. Ah, la chemise à carreaux ! C’était apporter le cliché québécois sur un plateau d’argent ! En France, on ne porte pas ce genre de vêtement, surtout si l’on vit au Québec, sans s’exposer à ce type de verdict. Il y aurait donc, selon certains, un petit côté bûcheron. C’est pas faux, comme dirait l’autre. Si je ne trouve rien dans la rubrique mannequin soldé à 50%, je pourrais toujours me reconvertir dans le maniement de la hache et la scie égoïne. Remarquez, je peux aussi combiner l’esthétique et l’efficacité, jouant sur les deux registres (bûcheron + mannequin), comme savent si bien le faire les rugbymen d’aujourd’hui, en posant nus sitôt leurs matches de titans terminés.

N’étant pas un disciple du ballon ovale, j’ai donc préféré rester habillé. Par sûr que dans le cas contraire, j’aurais conservé cette décontraction pseudo naturelle. En revanche, je suis certain d’une chose : à poil, on aurait moins remarqué mes chaussettes ! 🙂

Publicités

Catégories :Souriez !

Tagged as: , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s