Dans la fosse aux casquettes

J’ai vécu mon premier concert de rap. J’ai vu Booba. Je vous arrête tout de suite : le petit ourson immortalisé par Chantal Goya n’a pas rebondi dans le milieu du hip hop. Booba, c’est ce chanteur ultra tatoué qui a vendu plus de 1 million d’albums, ce qui en fait un des poids lourds de son espèce. Je n’y suis pas allé avec un revolver sur la tempe, j’aime bien cet artiste plutôt heavy dans son genre, malgré un côté bad boy usé jusqu’à la corde et surjoué dans ce registre musical. Je vais surtout vous parler de l’ambiance au Métropolis, à Montréal, avec tous les ingrédients liés au rap. Je dois dire qu’en matière de clichés, j’ai été servi !

Comment danse-t-on pendant un concert de rap ? Aucune étude poussée n’a été réalisée sur ce sujet jusqu’ici. Toutefois, voici mes conclusions… Chose certaine, faut pas être sorti de la cuisse à Tupac Shakur pour communier avec tous ses petits camarades. Il faut lever un bras, un peu comme un nazi, sauf que ce dernier ne reste pas figé, mais se balance, avec le majeur et l’annulaire recroquevillés. Ça n’est qu’un détail, mais il vous différenciera de la pièce rapportée qui assiste au concert avec une totale méconnaissance des codes. Comme celui qui écrit ces lignes. Pour la chorégraphie, vous êtes libre, mais vous pouvez aussi inventer un nouveau langage des signes en croisant les mains tout en contorsionnant votre buste. En observant toutes les mimiques des amateurs de rap, je me suis dit qu’ils devaient communiquer entre eux de cette manière, s’insulter et peut-être même se dire des mots doux !

Peut-on utiliser son téléphone intelligent pendant un concert de rap ? Bien sûr ! Si cette tendance s’est banalisée, quel que soit le spectacle, elle est particulièrement forte dans la communauté des scuds verbaux. Photos, vidéo, SMS tapés frénétiquement et bourrés de fautes (on va dire que c’est de l’inattention), tout y passe. J’aime même vu des signaux de fumée. Des Améridiens dans la salle ? Des ApHash, évidemment ! 🙂

Peut-on amener sa copine à un concert de rap, si cette dernière est habillée comme une communiante, collier de perles à l’avenant ? Tout à fait, comme j’ai pu le constater, juste à ma gauche. C’était mignon de voir ce couple s’enlacer comme si c’était la première fois, pendant que sur la scène, un mec éructait des paroles bien hard. Au passage, je vous déconseille ce genre de show pour un premier rendez-vous galant, sauf si vous souhaitez aller droit au but. Le micro débordant d’insanités du chanteur devrait vous aider à briser la glace…

À part ça, le prototype de la groupie du rappeur est jeune et s’habille chez les enfants pour bien mouler ses formes, même si ça déborde un peu au niveau du nombril (très nord-américain au passage). Pas chaste pour un sou, elle aime la poésie burinée où les rimes en bite et en chatte la font grimper au rideau. Bon, je fais l’économie du maquillage outrancier. En tout cas, chacun ses goûts, mais cette chair fraîche sans élégance, c’est pas ma came… Y avait aussi des femmes de ma génération, coupe de champagne à la main, autre scène iconoclaste dans une salle chauffée à blanc où les bières rotaient le ralliement des partisans. Tout change, le rap est devenu bon chic bon genre. 

Peut-on fumer du shit pendant un concert de rap ? C’est même vivement conseillé ! J’ai d’abord cru que le brouillard naissant était le résultat d’un effet scénique. Mais il y a des odeurs sans équivoque ! Autour de moi, des nuages illicites. Si le tabac a été exclu des salles de concert, le « oinj » poursuit sa résistance !

Faut-il s’offusquer si le chanteur se touche souvent les parties génitales ? Non, encore un point commun chez certains bad boys ayant grandi dans des ghettos. Envie de pisser, prépuce contaminé par une foufoune mal éduquée, pantalon trop large qui descend… je n’ai pas trouvé d’explication à cette gestuelle récurrente et plutôt comique. J’ajouterai que le rappeur peut, s’il est musclé et tatoué, être amené à enlever le haut, au grand plaisir des midinettes. Le problème, c’est quand le pantalon trop ample laisse apparaître un beau caleçon coloré qui jure avec l’image de rebelle, surtout quand celui-ci a opté pour un treillis de l’armée US.

La grosse chaîne en or reste quant à elle de rigueur. On ne tient pas non plus le micro comme Julio Iglesias, car ça ruine une carrière.

Faut-il se découvrir la tête pendant un concert de rap ? Si vous avez un borsalino, un béret ou toute autre couvre-chef qui dénote dans l’atmosphère ambiante, la réponse est oui. En revanche, si vous êtes coiffé d’une casquette, vous devez la porter. Après, une casquette, c’est comme une horloge : y a la visière qui bouge en fonction des individus et des tendances. Portée à l’envers, à l’endroit ou en biais, la casquette reste un symbole fort dans ce milieu. Elle paraît toutefois plus imposante chez les stars. Celle de Booba m’a paru énorme, si bien que je n’ai jamais vu son regard avec le jeu des lumières. Ça doit aussi lui servir de coffre-fort, de frigidaire ou de garde-manger.

À éviter : les casquettes farfelues, estampillées Ricard par exemple (même si c’est un cycliste du Tour de France qui vous l’a offerte), les bobs et les bonnets de bain, rédhibitoires. 

Faut-il faire du bruit pendant un concert de rap ? Oui, c’est même exigé. Si le chanteur estime que l’ambiance est couci-couça, il lance des pics aux spectateurs. Les applaudissements, il s’en bat les couilles. « Faites du bruit ! » reste sa maxime favorite. C’est à ce moment qu’on entend comme un bêlement dans la salle…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s