23 centimètres bien encombrants

J’ai découvert qu’il existait un mec sur la planète membré comme un cheval… Pas spécialement photogénique, le gars, plutôt ordinaire même, mais furieusement monté ! À tel point qu’il se fait régulièrement alpaguer par les policiers dans les aéroports, ces derniers le suspectant de dissimuler quelque chose dans son pantalon. On le dirige alors vers les rayons X. Imaginez la scène et la tête du contrôleur !

L’histoire de Jonah Falcon, 41 ans, a fait le tour du monde. On lui attribue très sérieusement – alors qu’il n’est même pas noir, un comble ! – le plus grand pénis du monde : 23 cm au repos, 34 en pleine bourre. Juste après avoir découvert cette histoire cocasse, je me suis rué sur une règle, laquelle mesure justement 30 cm. Je n’ai pas osé la placer à côté de mon propre sexe, histoire de conserver ma virilité intacte. Déjà 23 cm en version dégonflée, je trouve ça surréaliste, alors 30 pour la version Hulk, c’est carrément indécent. En fait, on pourrait presque établir un parallèle avec la série américaine, sauf que là, faut pas l’exciter, le Dr David Banner ! Une différence de taille toutefois : c’est le pantalon qu’il faudra changer après chaque crise de nerfs, là où le géant vert incarné par Lou Ferrigno poussait toujours la décence à conserver une partie de ce vêtement bien utile.

Si, sur le papier, cette zigounette XXL peut en laisser certains rêveurs (pas sûr en revanche qu’une femme saute de joie devant un tel mastodonte), je doute que le propriétaire soit particulièrement heureux de sa condition de bête de foire. Gageons que cet organe défiant les lois de la couture (de pantalon donc) fait l’objet de moqueries en cascade et autres blagues de stade de foot ou de chasseurs avinés. Par chance, Jonah n’est pas né sous les boules à facette du disco, époque dorée des futals repassés à même les jambes. Quant aux sorties à la piscine, on n’y pense même pas… Inutile de vous dire que l’industrie du X lui a fait les yeux doux. L’intéressé a cependant refusé la lucrative invitation, au grand soulagement des actrices de la profession.

Quant à moi, sur ces “belles“ paroles, je vais retourner à ma règle. Un détail à vérifier…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s