Du béton dans le ventre

J’ai fait récemment goûter une poutine à des amis français venus me rendre visite. Ça m’a rappelé une vieille chronique…

………

« C’est un enchevêtrement de frites, un cimetière pour le régime. La malbouffe est là, mythique, engluée sous une sauce cochonne à souhait. C’est l’heure de la poutine. Un radeau qui fait tanguer les estomacs. Ce plat indissociable du Québec est aussi léger que du plâtre. Quelques bouchées suffisent pour mesurer la grandeur de la décadence. 

On ne déguste pas une poutine, on la digère, enfin on essaie. Ce plat très populaire au pays de Félix Leclerc sonne souvent le glas du dessert (ou alors c’est de la gourmandise). Dans ce face-à-face avec le caloriquement grand, un verre d’eau s’impose. Il facilite le transit, et il déculpabilise ! Dans la Belle Province, personne ne vous dira que c’est bon pour la santé. Pourtant, elle éveille un je-ne-sais quoi de fierté chez l’autochtone qui vous invite à faire connaissance avec cette bétonneuse du ventre reconnaissable entre mille.  Qu’on se le dise : au temple de la renommée québécoise, la poutine occupe une place de choix sur le menu. Et que dire de ses nombreuses variantes. La rançon de la gloire. On la dévore avec des saucisses ou de la viande de bœuf, du poulet et des petits pois verts, ou encore avec de la sauce spaghetti (pour le nom je vous le donne en mille : la poutine italienne). Comment la mange-t-on ? D’abord avec les yeux. Un simple regard suffit à étancher sa faim. Ce qui frappe surtout, c’est l’apparence. L’habillage, on s’en doute, est réduit au strict minimum. Il y a d’abord cette sauce brune de type barbecue. Au Québec, on ne lésine pas sur cette mixture qui imbibe les frites et anéantit le côté croustillant (sauf si elles n’ont pas été décongelées). La fourchette harponne aussi le fameux fromage en grains. Fade sous la dent mais le seul à faire skouick-skouick parfois quand on le mâche. C’est aussi ça la poutine : un fromage qui distrait.

Garçon, une autre ! »

Publicités

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s