L’écriturien nudiste

152 pages, pas de photos et un soupçon de sexe…

Bon, c’est le grand jour, alléluïa ! Mon deuxième livre est paru sous le titre Le voleur et les nudistes. À la réflexion, j’aurais dû plutôt l’intituler L’écriturien nudiste, puisque je déballe tout dans ce bouquin ! Je me fous à poil, je raconte ma vie de Gaulois, les sens toujours aux aguets, l’inspiration frétillante.

Vous ne lirez aucun propos licencieux (encore que…) dans ce recueil de chroniques sur ma vie française, à une période bien précise, entre mars 2010 et juin 2011, c’est-à-dire avant mon retour au Québec. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Le voleur et les nudistes s’achève sur ma déambulation épuisante à l’aéroport Charles-de-Gaulle à Paris, à quelques heures du grand décollage ! Ce que je peux dire de ce livre ? Rien ! 🙂 Disons qu’il s’agit de tranches de vie douces-amères, souvent amusantes, parfois émouvantes. La vie avec ses hauts et ses bas, ses coups de cœur et ses coups de gueule, ses rires et ses bonheurs. Quand on y pense bien, il suffit souvent de se baisser pour cueillir les petits plaisirs de la vie. Mais c’est vrai, il faut se baisser. 

On peut se le procurer sur ce site :  http://www.bouquinplus.com/accueil.asp (onglet librairie, puis nouveautés). 

Sur ces belles paroles, je vous embrasse, amis et anonymes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s