Aux sacres citoyens !

46350_340On les apprivoise rarement, à vrai dire jamais. Les sacres, c’est le Québec qui déborde par intermittence au cœur de ses phrases. Les Québécois triturent leurs gros mots avec une allégresse de cordon bleu. Quand ils cuisinent leurs jurons, ces derniers deviennent des verbes, des adjectifs, et même des expressions. Et quand ils les amadouent, les consonances s’arrondissent au grand bonheur des oreilles chastes. Câlice devient câline, tabarnak se mue en tabarnouche, ou encore tabarouette. C’est notre putain qui devient de la purée, ou notre merde qui se ramollit en petite crotte ou se faufile en zut.

Quand l’oreille est française, l’exaltation québécoise a des sonorités comiques, presque burlesques. On aime ces insanités tout droit sorties des bénitiers d’église. Le touriste de base a d’ailleurs tendance à abuser de ces jurons jusqu’à la moelle, au risque d’agacer l’autochtone, peu friand de ces imitations. Sauf qu’en dépiautant les sacres québécois avec une hache aiguisée pointue, le Français devient l’arroseur arrosé. Les envolées sont fades, les mots ont perdu de leur caractère. Prononcés à la Française, «  tabernacle », « hostie », et autre « calice » font croire à l’auditeur qu’il assiste à une messe. Comme l’a dit si bien une amie pure laine : « Ça marche pas çâ ! » C’est l’église au milieu du langage. Le Français est prosaïque, le Québécois enjolive.

Le sacre doit être laissé aux Québécois. Il coule dans leur verbe et parsème leurs séquences émotionnelles. Comme une révolte endiguée dans une langue qui reste leur plus belle réplique. N’oublions jamais que dans un sacre, il y a souvent un cœur qui râle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s