Sa peau glacée…

Tu m’as fait du bien aujourd’hui. Je t’ai léchée, tu t’es laissée faire. Pas un gémissement de désapprobation.

Comme toujours, tu n’as rien dit. Je t’avais bien en mains et je sentais qu’à tout moment, la moindre pression aurait pu te faire craquer entre mes doigts. J’aime ton parfum. Tu te décarcasses toujours pour moi. Tu en mets parfois plusieurs pour me faire tourner la tête. Ils sont corsés, parfois moins, mais à chaque fois, ils s’alanguissent de longues minutes sur ma langue, cette langue qui te rabote par tous les versants. Tu es une reine dans mon palais, et tu enivres mon être jusqu’à mes papilles gustatives. La dernière fois que nous nous sommes touché, tu me faisais penser à l’Afrique. J’ai hésité à mettre un peu de verdure dans ce décor sombre comme un espresso. Car il m’arrive parfois de t’aimer enlacée à une autre, au point où je ne fais plus la différence. Le proxénète qui me livre à toi me fait toujours un sourire, en me tendant parfois une petite serviette. Délicate attention. Pourtant, nos ébats ne souillent aucun drap, si ce n’est mes lèvres, sur lesquelles tu poses un dernier baiser avant de disparaître. Samedi, il avait un goût de chocolat.

La prochaine fois, s’il te plaît, met ta robe vanille…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s