Y a d’l’humidité dans l’air à Montréal !

Aujourd’hui, on va parler du facteur humidex. C’est quoi le facteur humidex ? C’est ça : « Une mesure utilisée par les météorologues canadiens pour intégrer les effets combinés de la chaleur et de l’humidité. » (Wikipédia) On se couche pas plus intelligent avec ça mais bon…

Oui, au Québec, je veux dire à Montréal, le climat peut-être humide, voire carrément tropical en été. Et quand ça arrive, c’est franchement désagréable. Mais c’est quoi, au juste, l’humidité in Montréal ?

L’humidité….

  • C’est quand tes avant-bras laissent des traces sur la table.
  • C’est quand tu as bu trois litres d’eau à midi.
  • C’est quand tu pisses moins que d’habitude, alors que tu viens de boire trois litres d’eau.
  • C’est quand la crème glacée que tu viens d’acheter fond dans ta main, pas dans ta bouche.
  • C’est quand tu retournes voir le commerçant qui t’a vendu une glace, et que tu lui expliques, furibard, que tu avais commandé une glace, pas un chocolat chaud.
  • C’est quand ton short ou ton pantalon est ventousé à l’arrière de tes cuisses quand tu quittes ta chaise, et que tu es obligé de le décoller, dans un geste plein de classe.
  • C’est quand le poil devient ton pire ennemi (demande à tes testicules et à tes dessous de bras) Bien évidemment, si tu es un métrosexuel qui confond rasoir et gant de toilette, ce passage ne te concerne pas.
  • C’est quand les piscines extérieures sont prises d’assaut, ce qui ruine tes prévisions de natation.
  • C’est quand tu dors en écoutant la comptine, un peu répétitive, de ton ventilo !
  • C’est quand tu lévites au-dessus de ton lit pour ne pas être en contact avec ta couette, celle que tu kiffes tant en hiver.
  • C’est quand tu tombes malade par + 30, parce qu’au Québec, sont pas fichus de régler correctement la clim dans les magasins.
  • C’est quand tu t’essuies les yeux alors que t’as pas pleuré.
  • C’est quand tu prends une douche le matin, à midi et le soir, à l’eau froide et sans crier.
  • C’est quand tu maudis le mec à la muscu qui met pas de serviette sur le banc de l’appareil où il va suer comme un porc.
  • C’est quand tu mets tout au frigo, même tes oreillers.
  • C’est quand les auréoles sur les chemises rendent l’humain plus animal.
  • C’est quand tu confonds les tétons de la fille qui a pas mis de soutifs avec une borne fontaine (d’où la claque dans la gueule qui te fait reprendre tes esprits).
  • C’est quand tu penses que la province voisine du Québec, c’est le Vietnam.
  • C’est quand tu te réveilles un matin en criant « putain, il est trop dur ce matelas futon ! » avant de réaliser que tu as dormi sur le balcon…

Voilà, c’est aussi ça l’humidité in Montréal… 🙂

Publicités

2 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s