La ruée vers l’or

8372797On le dénude sans ménagement, on le plonge dans de l’eau bouillante une vingtaine de minutes, on le badigeonne de beurre, on le parfume de sel, on le croque à pleines dents, encore chaud, en le faisant tourner comme une tige de barbecue entre ses doigts…

La vie du blé d’inde n’est pas rose au Québec, elle est même fugace. La traque commence au mois de septembre, quand les récoltes approvisionnent les magasins. Impossible d’ignorer ces épis de maïs qui pullulent sur les étals et sont vendus pour une bouchée de pain. On les aime pour la simplicité qu’ils promettent autour de la table, mais on ne leur pardonne jamais vraiment d’être les messagers d’un été fauché en pleine ivresse. L’arrivée du blé d’inde au Québec, c’est la fin d’une époque, un arrière-goût d’automne avant le no man’s land hivernal. Mais c’est aussi la promesse joyeuse d’une tradition très sympathique qui fleurit un peu partout dans la province : la fameuse épluchette de blé d’inde.

Loin de ses champs, le légume aux écailles dorées devient vite un symbole, celui de cette convivialité qu’il génère en meute et qui prend toute sa mesure lors des rassemblements festifs et joyeux. Tous les prétextes sont bons pour se goinfrer de maïs comme une poule boulimique : l’achèvement de la construction d’une maison, une fête de quartier, la naissance du petit dernier… ou plus généralement l’envie de passer du bon temps et en bonne compagnie.

Pour ceux qui n’aiment pas le blé d’inde, il y a toujours moyen de se rabattre sur les hot-dogs, un autre champion des soirées estivales québécoises. Mais ceci est une autre histoire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s