Château de Noël

IMG_7231

C’est à la nuit tombée que le château revêt son habit de lumière ! Photos : MoI.

Il m’arrive de dormir dans un château. Non, je n’ai pas bu. Lors de la récente visite d’amis venus de Metz, nous y avons passé une nuit. Ils ont, comme moi la première fois, ouvert grand leurs yeux. La bâtisse produit toujours le même effet. Les adultes rapetissent dans leur tête. Drôle de château que celui de Rivière-du-Loup. J’y entretiens des amitiés solides, au point où l’on m’accueille désormais comme un membre de la famille. C’est souvent comme ça avec les Québécois : il faut ramer dur pour obtenir leur confiance, mais une fois arrivé sur le rivage, on goûte à ce sentiment bien agréable de la fidélité. Tout ça pour dire que je reviens toujours avec plaisir dans cette région du Québec qu’on appelle le Bas-Saint-Laurent. L’atmosphère vous met d’emblée au diapason : ici, c’est le fleuve déguisé en mer. Il n’en a pas encore l’immensité, mais ses mensurations vous rentrent dans les narines. Il monte et il descend, inspirant et expirant ses marées. On respire différemment à Rivière-du-Loup qu’à Montréal. Les gens ont l’air plus proches quand ils vous parlent. La distance entre vous et l’autre est pourtant la même, mais vous n’êtes plus un numéro dans la proximité des lieux.

IMG_6771

Une des nombreuses crèches visibles au musée, qui en compte plus d’une centaine provenant d’une quarantaine de pays…

 Je ne compte plus les fois où j’ai parlé de cet endroit illuminé de milliers d’ampoules qui porte le nom de Noël au château. Il scintille dans la nuit, découpe le monument dans l’obscurité. On le voit de loin sous les étoiles, et la lune devient une compagne, une grande sœur quand il vient à ce château l’envie de s’assoupir. À l’intérieur, d’autres lumières brillent. Celles de Noël, que ces lieux célèbrent à longueur d’année. C’est iconoclaste en été, réconfortant en hiver. Sans oublier la lumière hospitalière des propriétaires. Pour moi, le château de Rivière-du-Loup n’en est plus vraiment un. À l’intérieur, c’est une demeure comme une autre, les gros sapins en plus ! À la lumière du jour, sa robe jaune et rouge détonne sous le plafond gris ou bleu du ciel. Autrefois, c’était un parc d’attractions. J’ai eu la chance de parcourir quelques albums photos de cette époque, avec ses couleurs délavées et ses atmosphères décontractées et bon enfant. Une époque d’insouciance au bord du Saint-Laurent. 

IMG_6712Si vous passez un jour par Rivière-du-Loup, que vous soyez Québécois ou un touriste curieux, arrêtez-vous dans ce château. Prenez des photos, comme tout le monde. Puis entrez dans cette boutique de Noël où vous serez sans doute accueillis par France et Alain. Laissez le temps vous dicter ses minutes, demandez à faire la visite du musée du Père Noël, avec ses crèches venues d’une quarantaine de pays. Et dites vous, en quittant ce surprenant endroit, qu’un peu de votre enfance est repassée par là. Sans faire de bruit. Parce que Noël, quoi qu’on en dise, sera toujours Noël, avec tous ses cadeaux déballés dans un coin de nos pensées. 

Publicités

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s