Le journal d’un convalescent (20)

20140624-223605.jpg

Mardi 24 juin. Aujourd’hui, je revois Myriam, dont j’ai déjà fait mention dans une chronique de ce journal singulier qui me remplit et me vide… Dès notre premier rendez-vous, elle m’a demandé de me mettre torse nu. Directe, la fille ! Directe, mais surtout kinésithérapeute. Elle est censée remettre mon coude douloureux en état, en utilisant une technique singulière qui consiste à me lécher le bras, précédemment recouvert de chantilly. Il va s’en dire que je déconne, donc ce n’est pas la peine de me demander l’adresse de son cabinet !

Je ne sais pas pourquoi, mais à un moment, elle m’a demandé si j’allais bien, comme si elle avait senti un léger mal-être en moi, comme si elle avait perçu que je claudiquais du cerveau. Je me suis retrouvé, sans rentrer dans les détails, à lui résumer le pourquoi du comment de mon passage en France. J’ai alors senti dans son regard d’habitude rempli de fraîcheur beaucoup d’empathie. Se sentir écouté, ça fait toujours du bien. Comme un massage de l’âme…

Plus tard, mon neveu Louis à débarqué chez mes parents, la maison a pris des couleurs. Louis est allé jouer dans le bac à sable puis a joué au Monopoly avec ma mère. Quand il m’a aperçu, les baskets aux pieds, prêt à avaler les kilomètres, il m’a dit, de sa petite voix craquante : « Vas-y tonton, on te regarde courir. » Lorsque je suis revenu, il avait l’air étonné. « Ben t’es pas parti toi ? », qu’il m’a dit. Je pense qu’il a dû croire que j’allais faire comme Forrest Gump, parcourir la France ou le monde en usant mes baskets jusqu’à la plante de mes pieds. Ça m’a fait rire…

Ce soir, je dors chez ma sœur et son mari. Ils ne sont pas là. Louis squattant mon lit chez ses grands-parents, j’ai dû trouver un autre toit. Je trouve parfois que ce statut de SDF me va bien. Aucune adresse, la liberté dans les bras de l’incertitude. A la télé, Renaud s’épanche sur ses obscurités, lui l’écorché de la chanson française. Il se confesse longuement sur sa dépendance à l’alcool. J’ai changé de chaîne, ça m’a rappelé la Bretagne… 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s