Sur le chemin… (9)

Dimanche 7 septembre – Champlain à Sainte-Anne-de-la-Pérade : 21.3 km

De l’avis général, ce fut une belle journée.

La météo et le cadre se sont donnés la main. Encore une autre avancée dans le Québec agricole, avec ses maraîchers en bordure de route. Dimanche oblige, nous avons croisé beaucoup de monde sur les routes. Des motards surtout, par dizaines, et souvent par grappes. Certains nous ont salués, mais dans l’ensemble, on a eu droit à la moue placide de ces accros aux deux-roues et aux grosses cylindrées (je ne parle pas de leurs femmes).

IMG_7937

Des cyclistes aussi, et même des coureurs engagés dans une épreuve caritative. L’occasion d’échanger quelques mots. Nous avons franchi quelques ponts métalliques, si typiques de la campagne, recouverts de cette peinture verte qui se fond dans le paysage. Nous avons aussi maudit – encore ! – ces lignes droites élastiques sans égard pour notre moral. Vers 14h, nous faisions connaissance avec la commune de Sainte-Anne-de-la-Pérade et sa magnifique et imposante église. Dans le centre communautaire où nous logeons, on mangerait par terre ! Ça brille, ils ont dû astiquer le sol jusqu’à ce que mort s’en suive… En revanche, il va falloir faire l’impasse sur les douches, inexistantes.

IMG_7908

Aujourd’hui, c’était la journée des femmes dans le groupe. La Saint-Gonzesses ! Le quatuor d’hommes, formé du doyen Jean-Marc, du philosophe Doris, de la mascotte Jean-Pierre, et de moi-même, avait en effet décidé de se charger du repas du soir, de A à Z. Jean-Marc a préparé le pain à l’ail (on ménage les plus anciens), Doris s’est occupé de la salade, une composition de maïs et de blé – avec le concours de sa blonde, Guylaine -, Jean-Pierre a concocté les pâtes, avec une bonne dose de viande et de saucisses pour corser la sauce, tandis que votre fidèle serviteur a donné des couleurs au dessert avec une salade de fruits, à l’unisson de la belle journée que nous venions de passer, et qui allait connaître un épilogue tout aussi heureux autour des tables.

IMG_7910

Il y a toujours un coin de ciel bleu dans l’obscurité. À méditer !

IMG_7978

Le modèle de l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade rappelle la Basilique de Montréal.

Car je dois avouer que depuis le début de cette randonnée XXL, l’ambiance est fabuleuse. Comme ce soir, où, le vin aidant, certains convives avaient le fou rire facile ! Je pense notamment à Denise et Hélène, qui ont prouvé qu’elles en avaient encore dans le coude, les pommettes des joues bien rouges. Nous avons même entonné en chœur le célèbre « Chevaliers de la table ronde », guidés par notre gourou Jean-Marc, très en verve ce soir-là, comme tous les soirs à bien y penser. Il faut reconnaître que ces moments de cohésion, à la fraternité sous-jacente, font un bien fou. On aime autant leur spontanéité que leur effet contagieux.

Ma salade de fruits, qui a fait un tabac !

Ma salade de fruits, qui a fait un tabac !

Oui, ce fut une belle journée. Pas trop éreintante pour les organismes, mais terriblement nourrissante pour l’âme. Je me suis élancé de Sherbrooke, le 30 août, avec une gang de retraités, sans me douter que j’allais me marrer comme si je festoyais avec des amis de la même génération. C’est peut-être aussi ça, la magie du Compostelle québécois. De la gaieté dans les verres et du soleil dans les cœurs. Le cocktail idoine pour repartir du bon pied. Fatigue ou pas.

Marcher, c’est aussi oublier les différences.

Demain : Sainte-Anne-de-la-Pérade à Deschambault.

IMG_7947

Nous avons franchi plusieurs ponts similaires au cours de notre randonnée…

Publicités

1 reply »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s