Taureauscope (2)

Dimanche 2 novembre : « Le passage de la Lune en Poisson tend à vous procurer une meilleure paix d’esprit en éliminant les contrariétés. Rappelez-vous que la routine et l’habitude sont à l’ordre du jour et que l’inconnu est davantage susceptible d’insécuriser que les sentiers battus. Avec le duo Soleil-Vénus en Scorpion, face au Taureau, on se joindra plus facilement à vous. »

C’est vrai qu’un dimanche, je suis toujours plus détendu et en paix avec ma semaine, même si j’ai cette journée en horreur, puisqu’elle annonce le non moins horrible lundi. C’est vrai que niveau contrariétés, je n’ai rien trouvé dans les tiroirs. Aucune envie de claque ou de coup de boule non plus. Zen, l’Olivier. 

Je suis allé au cinéma aujourd’hui, ce qui, je vous l’accorde, procède d’une certaine routine. Encore que… car d’habitude, j’y vais le mardi, demi-tarif oblige. Je suis donc allé me promener hors des sentiers battus, en quelque sorte. Pourtant, en déviant de ma trajectoire, je n’ai pas eu l’impression de me mettre en grand danger. Je me permets au passage de battre en brèche ce que vous affirmez. L’inconnu a aussi de bons côtés, vous savez. 

Bon, après, j’ai pas vécu un dimanche sensationnel non plus ! Tranquille, je dirais, un peu mou du genou même. Par contre, en soirée, ça s’est animé un peu. Je me suis demandé ce que je ferais si je me retrouvais dans la même situation que les personnages de la série américaine The Walking Dead, dont je viens d’entamer la 2e saison. J’avoue : je la dévore ! (un verbe très en vogue dans cette saga où les mouches jouent les seconds rôles) C’est tellement bien fait que j’arriverais presque à sentir les odeurs de putréfaction à travers mon téléviseur. S’il y a beaucoup de morts ? Euh, comment dire… ?  Je vous la fais courte : la Terre est infestée de zombies en quête de chair fraîche, et une poignée de survivants essaie de s’en sortir.

Je déconseille fortement les plats pouvant avoir un quelconque rapport avec ce que vous visualisez… Par exemple, éviter – comme j’ai pu le faire – de manger une poutine italienne en regardant ce genre de programme, surtout quand un des protagonistes, chasseur à ses heures, a la bonne idée de vider une des créatures, comme du bon gibier, histoire de vérifier que cette dernière n’a pas fait un festin avec une gamine dont ils sont sans nouvelles… Le scénario est quand même bien ficelé, étant entendu qu’avec des zombies végétariens, cette série serait morte-née… Imaginez un mort-vivant se ruer sur une salade verte, ou déchiquetant avec ses dents pourries une tomate, faisant gicler son jus sur un mur ou un pare-brise… Oui, comme vous dites : BOF ! Fermer la parenthèse.

À vous lire, je constate que l’horoscope est aux frontières de l’orgie, en tout cas, je trouve certaines de vos phrases équivoques. Je cite : « passage de Lune en Poisson », puis, plus loin, « duo Soleil-Vénus en Scorpion ». On parle de quoi là, d’une double pénétration ? Et face au Taureau en plus ! Dois-je en conclure qu’un mec monté comme un âne est en train de mater une partie à trois ? Avouez qu’il y a de quoi être circonspect ! 

Et vous croyez bon d’ajouter : « On se joindra plus facilement à vous ». Je confirme ! Des gens tout nus qui laissent libre cours à leur instinct primaire provoquent généralement un fort sentiment d’appartenance à la meute. 

Mon dimanche fut, hélas, beaucoup moins appétissant. Mais vous avez raison sur un point : un ami s’est joint à moi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s