Taureauscope (4)

Mardi 4 novembre : « La Lune en Bélier vous surprendra et l’influence des astres en Scorpion, face à votre signe, intensifiera votre détermination et votre endurance. Conséquemment, vous pourrez accomplir plus de choses en moins de temps. Une restriction passée ne vous affectera plus de la même manière, et il serait probablement salutaire de tenter à nouveau votre chance. »

Endurance et détermination, voilà des mots qui me plaisent… mais qui ne s’appliquent pas à mon mardi. Si j’ai accompli plus de choses en moins de temps ? Je dois être honnête : non ! Un complément de courses, une entrevue avec Akhenaton, le leader du groupe de rap emblématique IAM, un ciné (pour ENFIN voir l’excellent Mommy, de Xavier Dolan), une dizaine de pipis, un gros caca… Je continue ?

Pour la « restriction passée », vous parlez d’une gonzesse ? Si c’est le cas, pourriez-vous glisser un prénom dans vos prévisions à la con, ça m’aiderait beaucoup !

Le problème, quand on lit votre horoscope, c’est le mal de tête que cela procure (je l’ai déjà mentionné hier). Chaque mot utilisé est scruté à la loupe, décortiqué. On cherche une signification codée derrière ces vocables en apparence ordinaires. On se creuse les méninges, en tentant d’aborder sa journée sous un autre angle, avec un regard neuf.

Par contre, vous ne faites pas mention, même de manière subliminale, à ma petite conversation, via FaceTime, avec ma mère, ma nièce et mon neveu. Aussi courts soient-ils, ces moments sont savoureux, irremplaçables. Louis est un véritable phénomène. Il m’a clairement identifié comme le tonton qui vit au Canada. Comme il n’arrive pas encore à prononcer correctement Québec, il dit Canada. Il fait des progrès : avant, j’avais droit à de grosses bulles de salive. La petite famille (7 personnes quand même) envisage de me rendre visite l’été prochain, et je compte bien, en bon immigré intégré que je suis (je n’ai pas dit assimilé), nourri aux mamelles indépendantiste de quelques amis, lui expliquer que le Québec, c’est pas le Canada ! J’en profiterai pour lui marteler que le Canadien de Montréal est la plus grande équipe de hockey de tous les temps, tout en le réconfortant quand il se mettra à pleurer en écoutant parler ces gens avec un drôle d’accent…

– N’aies pas peur Louis, ce sont des Québécois, le langage codé qu’ils utilisent s’appelle le joual. Bon, maintenant, ta mère va te recouvrir les oreilles avec un casque, pour éviter toute contamination. Ah, et si on te propose une poutine, tu refuses !

[Je précise que je suis un grand taquin ! Je m’adresse aux lecteurs qui seraient enclins à tout prendre au pied de la lettre].

Il y a aussi Emma, qui grandit trop vite. J’ai encore sa face de bébé imprimée dans la tête, mais quand je la regarde aujourd’hui, c’est une jeune femme qui pousse devant mes yeux. Elle a d’ailleurs tenu à me montrer qu’elle savait faire le grand écart. À son âge (12 ans), j’en étais incapable. Alors maintenant… Je crois bien que si je tentais l’exercice, on entendrait un craquement hostile, suivi d’un « Oh mon Dieu ! », d’une sirène d’ambulance, et enfin d’un homme en blouse blanche lançant à deux infirmières : « OK, à 3, on remet tout en place ! » Je vous fais pas un dessin.

Louis, 3 ans, a tenu à faire comme sa grande sœur. Un mini grand écart en quelque sorte. Disons un balbutiement de grand écart. Je lui ai dit que c’était un très beau grand écart. Quand je les ai quittés, il m’a dit : « Bisou, à toute à l’heure Tonton. »

Quand il viendra me voir l’été prochain, j’en profiterai pour lui préciser aussi que le Canada, et le Québec en particulier, c’est loin, très loin ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s