Taureauscope (13)

Jeudi 13 novembre : « Avec actuellement 4 astres en Scorpion, en face de votre signe, le climat ambiant se prêtera mieux à l’approfondissement de vos relations et pourrait mener une rencontre vers un nouveau pallier d’intimité. Toutefois avec la Lune en Lion, attention de ne pas conduire vos affaires à un rythme qui soit trop rapide pour que les autres puissent vous suivre. »

À vous lire, le chiffre 13 aurait dû me porter bonheur aujourd’hui. Ceci dit, ma journée a été plutôt agréable.Vous savez, ce genre de journée où vous avez l’impression que tout coule de source ? Vous tenez la porte à une personne qui affiche un grand sourire en vous remerciant, et, plus tard, c’en est une autre qui vous la tient, en vos souhaitant une bonne fin de soirée. Oui, il y a des jours comme ça, où tout va pour le mieux, où le lacet de votre chaussure ne vous claque pas entre les mains, où le pot de confiture, bien fermé, ne va pas répandre ses entrailles sur le sol de la cuisine… Alors forcément, quand on sent que tout vous sourit, on en profite à fond.

Il a fait beau aujourd’hui, j’ai eu le sentiment d’être efficace niveau boulot, et j’ai bien mangé à midi. Et puis, surtout, j’ai à nouveau endossé mon costume clinquant de chevalier servant ! Deux jours après avoir aidé une vieille dame à porter sa valise – et gratuitement en plus ! – j’ai récidivé avec une jeune mère de famille, assez charmante je dois l’avouer (c’est un hasard, les vrais héros ne s’arrêtent pas au physique, voyons…) Ça s’est encore passé dans le métro de Montréal. Je venais de quitter la rame quand j’ai vu cette femme s’apprêtant à monter les escaliers en marche arrière avec sa poussette. Ni une ni deux, avec la bande originale de Superman en tête, je lui ai proposé mon aide. Elle a aussitôt accepté. J’ai donc saisi d’une main le devant de la poussette, tandis qu’elle agrippait l’arrière, en me tournant le dos. Je me suis donc retrouvé face à face avec son marmot, un petit blondinet aux yeux bleus qui m’a remercié avec une délicieuse soupe à la grimace, genre « t’es qui toi ? T’es pas mon papa… » Je lui ai souri pour tenter de le rassurer, il a boudé de plus belle, l’ingrat… Fort heureusement pour lui, et pour moi (il cachait bien son poids le petit saligaud), l’ascension n’a pas duré longtemps. Arrivés au sommet, sa mère m’a encore remercié. J’ai rangé ma cape et mes biscotos et je suis reparti en me demandant quel substantiels revenus je pourrais tirer de ce genre de service. 😉

Je suis ensuite passé par le magasin vidéo tout près de chez moi, histoire de vérifier si le reste de la saison 3 de The Walking Dead était disponible. Comme ce n’était pas le cas, les DVD ayant été loués, l’employé m’a gentiment proposé de me les réserver. J’hallucinais ! Je me sentais bichonné et j’aimais ça.

En début de soirée, j’ai rejoint un ami et d’autres personnes dans un bar de la ville qui retransmettait le match du Canadien de Montréal face aux Bruins de Boston. J’étais cerné par les écrans, autant dire que je n’allais pas manquer une miette ! 2h30 plus tard (soit la durée d’un match, pauses publicitaires et les deux mi-temps comprises), les joueurs du Tricolore regagnaient le vestiaire en vainqueurs, après avoir servi une petite déculottée à cet adversaire comptant parmi ses plus grands ennemis. Score final : 5-1.

Ma belle journée ne pouvait pas mieux se terminer !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s