Taureauscope (18)

Mardi 18 novembre : « Avec le cycle lunaire en Balance, le tact et la diplomatie seront définitivement de mise. Assurez-vous de bien comprendre la place qu’occupe une personne ou le rôle qu’elle joue dans un contexte social avant d’émettre un commentaire. Il serait dommage de commettre un faux pas, notamment s’il s’agit de quelqu’un qui est en mesure de faire avancer votre cause. »

Tact et diplomatie. Je cultive la seconde. Je pense que j’aurais fait un bon diplomate dans la sphère politico-militaire. J’ai toujours été tenté de mettre une couverture sur un feu qui couvait. Pour prendre une autre image : dans une bagarre, je suis celui qui prend une baffe perdue en tentant de s’interposer. C’est de cette manière que je me suis familiarisé avec l’expression « dommage collatéral ». 

Quand je jouais au foot, j’avais déjà cette prédisposition à calmer le jeu. Ça m’a pas empêché de me faire exclure un jour, à la suite d’un carton rouge que je n’avais pas mérité ! Erreur manifeste de l’arbitre… mines interloquées autour de moi, et mon entraîneur qui vilipende l’homme en noir. Ce jour-là, j’ai pris à la place d’un autre… Je me souviens que le vrai coupable était tout surpris de rester sur le terrain. Tu m’étonnes ! J’ai traîné comme un boulet cette tache sur mon CV de footeux…

En revanche, j’ai encore des efforts à faire niveau tact. Je n’en suis pas dépourvu, bien au contraire, mais disons qu’à l’instar de la patience, il a ses limites ! Alors on sort l’artillerie lourde, et on finit par le regretter. Dans ces cas-là, les mots deviennent comme des mines anti-personnel, ils estropient le destinataire. Le problème, c’est qu’on recoud rarement un membre arraché… Parfois, pour ne pas envenimer une situation, en testant la solidité d’un mur avec une tête qui n’est pas la mienne par exemple (mais non, je suis doux comme un agneau !), je ferme ma gueule. Bon, c’est pas super efficace. C’est un peu comme se faire hara-kiri. La grenade explose à l’intérieur.

Où je veux en venir ? Nulle part ! Mais je ne décèle aucune connectivité entre vos propos et mon mardi. Alors je brode (je songe à me mettre au tricot bientôt). 

En revanche, si vous m’aviez mis en garde contre un environnement peu propice au réchauffement des relations, je vous aurais applaudi chaudement. J’aurais même sacrifié à la standing ovation qui pullule au Québec (ici, c’est comme ça, à la fin de chaque spectacle, allez hop !, une petite standing ovation pour digérer). Car il a fait froid aujourd’hui. Pas encore le Pôle Nord, les ours blancs dans le métro et le zizi dans la coquille, mais quand même… Ils ont dit moins 12 avec le vent ce matin à la radio. Rien que ça, ça a fait refroidir mon café et mon entrain matinal, plutôt versatile à 8h… Faut d’ailleurs que je songe à mettre le chauffage dans mon appart. Moi, frileux ? 

Que vous raconter d’autre ? Que j’ai écrit un petit article sur un DJ très connu dans la communauté électro. Sur scène, le mec donne tout, à grands renforts de décibels et d’effets visuels. Le genre à faire tomber des pancartes sous l’effet des basses, ou à faire apparaître un tyrannosaure pendant un show (pas un vrai, on s’entend)…

Quand un de mes amis en France a lu le papier via Facebook, il a lâché ce commentaire lapidaire : « Putain, le nom du gars, Excision, c’est abuser… » Oui, vous avez bien lu : Excision.

Je songe aussi à écrire quelques lignes sur Emasculation et Fellation (avec ce tag, je vais doper mes visites !), deux groupes très courus sur la place hip hop… 😉

Publicités

Catégories :Taureauscope

Tagged as: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s