……………

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas m’étaler. Pas envie. Mal au bide, peu d’appétit, et cette image atroce d’un policier qu’on abat à bout portant, qui repasse en boucle dans ma tête. Triste journée pour la liberté d’expression aujourd’hui, la liberté tout court. Charlie Hebdo a saigné et beaucoup de monde s’est touché la poitrine pour s’assurer que son cœur continuait de battre…

Voici ce que Camuz, par l’entremise de ma plume, avait à dire. Ces mots ne ramèneront pas les morts à la vie, mais ils feront barrage à l’indifférence. Enfin je l’espère. 😦

Pour Charlie…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s