Selfies en famille

Je reviens d’un séjour d’un mois en France, qui fut encore une fois éreintant, mais ô combien vivifiant ! Un séjour durant lequel j’ai pris plaisir à retrouver mes proches, dont ma nièce Emma.

Emma a bien grandi, mais je ne suis pas là pour pleurer comme une madeleine nostalgique. Emma a 13 ans. À 13 ans, on est ado, on a les seins qui poussent – enfin chez les filles, disons… -, on ne court plus devant son tonton en exhibant son « abricot » (terme utilisé par ma sœur pour désigner le sexe des filles quand Emma était petite). En revanche, on affiche une prédisposition pour les blagues d’un vide abyssal. Je ne la critique pas, j’ai moi-même été ado, duvet sous les narines inclus. Je remercie d’ailleurs Emma de me rappeler comment j’ai pu être à une époque, encore que dans mon cas, les vannes au ras des pâquerettes ont conservé un intérêt patrimonial.

Un exemple ? OK… Quand j’ai fait référence à ses « blagues à deux balles », elle a répondu du tac au tac « pan pan ! » Deux balles, pan pan. Comment n’y avais-je pas pensé?

Depuis qu’elle est devenue une ado, Emma a le béguin pour son cellulaire. Comme tant de ces aînés, elle est devenue accro, délaissant les livres du coup, enfin temporairement. Désormais, elle ne jure que par lui et ses textos, sans oublier Instagram, vous savez, cette application qui vous permet de relooker vos photos ? Elle le kiffe, Instagram. J’ai pu constater durant mes vacances qu’elle avait le selfie facile. Du coup, quand son oncle débarque du Québec, il devient une proie facile, d’autant que ce dernier est du genre à se laisser convaincre facilement.

Le délire qui m’amène ici a eu lieu dans la voiture de ma mère, qui atteint péniblement 100 km/h dans les côtes (la voiture, pas ma mère). Je lui avais emprunté pour aller récupérer Louis, mon neveu de 4 ans, à la maternelle. Une heure avant, je récupérais Emma devant son collège. Arrivés quelque peu en avance devant l’école du p’tit gars, il a fallu tuer le temps. Ma nièce adorée a donc dégainé son téléphone et m’a proposé un premier selfie. C’est là que ç’a dérapé. Faut dire qu’elle n’a pas eu à me motiver longtemps pour jouer au jeu des egoportraits, comme on les appelle si joliment au Québec. Le plus drôle, quand j’y repense, c’est cette maman assise dans son véhicule face à nous, qui a dû se demander ce que nous foutions elle et moi.

Voici en images ce que ç’a donné, avec une photo bonus à la fin, prise bien plus tard, la veille de mon départ, avec ma mère et Louis en prime…

C’est si bon de s’amuser !

IMG_2293

Genre intello bourré.

IMG_2301.JPG

Genre j’ai peur.

IMG_2298.JPG

Genre rappeur (pas plausible, mais bon, y a des tas de rappeurs pas plausibles en même temps)

IMG_2299.JPG

Genre attardé (ça je maîtrise bien)

IMG_2300

Genre je suis dépourvu alors je mime un papillon.

IMG_2295

Genre je fume pas la pipe, alors je mordille mes lunettes.

IMG_2304

Genre intello (faut juste pas se tromper de doigt).

FullSizeRender

Genre « tu la touches, je te démembre. »

12545901_10208435894755861_1672097637_o

Genre attention je mords…

IMG_2306

Genre j’ai vachement rajeuni (Louis s’est joint à nous)

12510101_10208435914316350_971732970_o

Genre en famille (ma préférée)

Publicités

Catégories :La famille

Tagged as: , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s