L’allée des méduses

bouee-sauvetage

J’ai renoué avec la natation. Depuis mon arrivée au Québec, je la pratique en dilettante. Il y a trois semaines, la canicule aidant – oui, au Québec, il peut faire très chaud, en particulier à Montréal, qui a les aisselles bien humides à cette période de l’année – j’ai repris le chemin d’un complexe sportif situé à 5 minutes à vélo de mon domicile. En hiver, c’est un petit 20 minutes de marche, mais quand il fait – 20, ça change beaucoup de choses. Si tu n’es pas un tantinet motivé, tu abdiques à grandes pelletées de prétextes fallacieux. Bref, tout ça pour dire que je me prends à nouveau pour un dauphin.

Je choisis cet animal qui a plus de charisme qu’un poulpe. Bon, je ne suis pas Phelps non plus. Phelps, quand il a fait 50 mètres, je sors seulement la tête de l’eau, ça vous donne une idée de l’abysse qui nous sépare. Mais je me défends, avalant mon kilomètre et demi d’une traite, avec pour seuls stigmates la marque de mes lunettes autour des yeux, ce qui écarte toute tentative de drague. Une fois la séance terminée, je sors de l’eau en rentrant un peu mon ventre et en bombant le torse, imaginant quelque regards alanguis sur ce corps remanié par l’effort accompli. Le muscle saillant, je me dirige alors, avec ce port altier propre aux puissants, vers les vestiaires où quelques miroirs me détrônent de leur reflet sans état d’âme. Mais je m’égare…

pastedGraphic.pngJe parlais de poulpe à l’instant, eh bien figurez-vous qu’on peut en croiser à la piscine. Celui dont je parle possède deux jambes et deux bras, comme vous et moi, et c’est même d’ailleurs un être humain. Sauf que le spécimen auquel je fais référence nage à la verticale. Si, c’est possible ! Je suis sûr que vous voyez de quoi je parle, cherchez bien dans votre mémoire… Les bras s’agitent, mais le reste du corps hésite entre la marche et la natation. Cette nage pratiquée entre autres par les personnes d’un certain âge est aussi appelée technique de la bouée de sauvetage. En gros tu flottes et tu te laisses porter par le courant entretenu par ceux qui sont venus pour avancer, comme moi.

L’homo erectus casse couillus a un autre défaut : il ne lit pas les consignes. Lui, il arrive, il plonge, il flotte et basta ! En fait, il est chez lui. Il lui arrive de passer d’une ligne d’eau à l’autre sans se soucier du trafic, à l’instar du piéton qui s’engage sur le passage clouté sans regarder à droite et à gauche, ou encore de l’automobiliste pas pressé qui monopolise la voie du milieu sur une autoroute, d’où cette envie prégnante (voire louable) de l’enrouler autour d’un lampadaire. Et ben là, c’est pareil, mais comme tu es civilisé, tu te contentes de hocher la tête de dépit (tu peux aussi tenter des gros mots sous l’eau si tu aimes boire du chlore). 

Si je précise qu’il ne lit pas les consignes, c’est que le personnel de la piscine a pris soin de placer des panneaux devant les rangées. Sur les premiers, de couleur jaune, il est écrit « LENT »; sur les seconds, verts, « MOYEN », et sur les troisièmes, bleus, « RAPIDE ». J’ai opté pour des majuscules car c’est écrit en gros. Même moi qui suis myope – considérant que je ne nage pas avec mes lunettes – eh bien je n’ai pas de mal à déchiffrer ces indications. Mais pas le mollusque. Je le dis et le répète : lui, il est en vacances. Il a mis un maillot pour se fondre dans la masse des sportifs ou apparentés, mais c’est un leurre. Il voit des lignes d’eau, il en prend une au hasard… et plouf ! La suite, ça ressemble à la chanson de Sardou, Je vole, revue pour l’occasion : « Je n’m’enfuis pas, je flotte; comprenez bien, je flotte, sans fumée, sans alcool, je flotte, je flotte… »

Oui, je sais, la chute est pourrie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s