Pull-Up Selecta : une saga nommée reggae

Les sagas musicales ont le vent en poupe à Montréal. Par saga, j’entends soirées récurrentes. L’une d’elles largue souvent ses amarres au Divan Orange, un quai bien connu des matelots en quête d’escales musicales et festives. On l’a aussi vue accoster dans d’autres salles de la ville, et même courtiser des festivals comme Nuits d’Afrique et Fringe…

16179479_1859021504362558_3767182172064877605_o

Longtemps chapeautées par le média culturel Camuz, les Pull-Up Selecta ont survécu à la mort de leur créateur, poursuivant leur chemin sur un nouveau site. Elles ont pour habitude de brasser large. Il faut dire que les instigateurs de ces joutes fraternelles sont eux-mêmes portés par la fusion et la diversité, et que le vent de la découverte agite les voiles de leur navire battant pavillon reggae. Sauf que c’est le vent de la nouveauté, en tout cas de la fraîcheur, qui fait avancer ce collectif composé de Formal G, DJ Noyl et Don Mescal. Pour reprendre un extrait de leur bio : « Ils ont décidé de bousculer les codes du reggae en y ajoutant une dose d’électronique, de musiques du monde et de scratch. » Ces trois capitaines aux parcours différents, mués par une même passion, cumulent une solide expérience de la scène, dans des sphères aussi variées que la drum & bass, le hip-hop et l’électro-swing…

Ce vendredi 31 mars, ils en remettent une couche, toujours au Divan Orange, en compagnie d’autres DJ’s mais aussi de Clinton Sly, un MC reggae/dancehall très en vue dans la ville aux 100 clochers. Une constante dans ces soirées qui sont aussi prétexte à varier les carburants en invitant des artistes et musiciens issus d’autres formations.

Je me suis entretenu avec Gwen à cette occasion :

17571383_1242013859248836_1197429556_o

De gauche à droite : DJ Noyl, Formal G, Don Mescal et Clinton Sly.

On vous croise souvent au Divan Orange. Peut-on parler de QG du Pull-Up Selecta ?

On aime bien ce lieu. La configuration de l’endroit, le sound system, la petite scène, le backstage, l’emplacement et j’en passe. Il n’a pas beaucoup de défauts. Peut-être un en réalité, celui de ne pas contenir 50 personnes de plus; 200 de capacité, c’est parfois pas assez pour nos soirées.

Un lieu où vous aimeriez vous produire un jour ?

En extérieur, sur un gros sound system, ou alors dans un lieu inusité, décalé, improbable.

Le reggae est la pierre angulaire de ces rassemblements, leur raison d’être. Mais il a plusieurs visages…

Nous venons tous de sphères musicales différentes. Nico (Dj Noyl) vient du hip-hop et de l’électro, Tibo (Don Mescal) du funk et de l’électro-swing, Clinton Sly, qui complète le crew, du dancehall, et moi de la scène rave/free party à cheval entre drum & bass, techno et reggae. Musicalement, nous avons cependant un point en commun, l’ouverture d’esprit. Si l’on connaît et apprécie les musiques que je viens de citer, nous limiter à ces styles nous ennuirait royalement. Nous aimons le mélange dans la musique comme dans la vie et tout ce qui en découle. La diversité est une richesse, nous en avons fait notre slogan. 

Peux-tu nous rappeler le concept ? Les battles font-elles toujours partie du menu ?

Voici quelques soirées que nous ne faisons plus de battles. Nous ferons prochainement d’autres soirées « Pull-up Selecta Battle Édition » mais nous ne voulons pas non plus que nos événements soient catalogués comme des battles reggae, car ce n’est pas le cas.

Pour répondre à ta question, le concept de nos « battle éditions » est simple. Trois équipes, un animateur qui possède une application applaudimètre. Il y a trois rounds de trois minutes pour chaque équipe et un quatrième round pour départager s’il faut. Chaque collectif enchaîne le nombre de morceaux qu’il veut pendant ses rounds et joue la musique qu’il veut, à condition que le lien avec le reggae soit toujours présent. Un seul mot d’ordre : le fun. Ça semble sérieux mais pas tant que ça au final.

C’est quoi la philosophie ou l’esprit de ces rendez-vous ?

L’esprit des soirées Pull-Up Selecta est de réunir tous ceux qui aiment le dub, le reggae, le steppers, la drum & bass… et tous les styles qui ont un lien de près ou de loin avec la musique reggae. Les soirées Pull-Up Selecta, c’est des soirées ouvertes, la nouveauté musicale autant que sur les origines et les racines de cette musique caribéenne qui a tant apporté à la musique mondiale. C’est également une réunion pour ceux qui veulent passer un bon moment entre amis, danser, boire un verre, faire des rencontres. Nous sommes particulièrement heureux du brassage de population que nous voyons dans nos soirées.

Pour finir, Pull-Up Selecta, c’est toujours beaucoup d’artistes, des MCs, du scratch, des musiciens, animateurs, DJ’s et des petits sets pour qu’il se passe toujours quelque chose d’intéressant sur scène. Voir un DJ pendant une ou deux heures seul sur scène, concentré sur son mix peut être assez chiant, voir un DJ pendant une ou deux heures s’agiter dans tous les sens, sauter partout et arrangueur la foule peut être suspect d’un point de vue de sa prestation musicale, on ne veut pas de ça dans nos soirées.

Le programme de celle de vendredi justement…

Demain, c’est nos 3 ans. On est heureux d’inviter les gars de Qualité de Luxe. Musicalement, le spectre sera encore plus large tout en restant dans l’esprit de la soirée. Lorsqu’on va à leurs soirées, on retrouve un peu de notre vibe et de notre public, ça fait du sens de les avoir et on va avoir du fun. 

À quelle heure est-il préférable d’arriver pour bien profiter de l’ambiance ?

Tôt, car nos soirées sont généralement pleines. 

La suite, c’est quoi ? D’autres dates ?

Oui, pas mal d’autres dates. Des bookings sympa cet été, le crew va voyager un peu et deux autres Pull-up avant juin. La prochaine aura lieu le 29 avril avec un line-up très dub et électronique. On aura le plaisir d’accueillir un guest, un producteur qui fait parfaitement le lien entre le dub/reggae et la bass music. Un artiste qu’on aime particulièrement. On va révéler son identité demain à la soirée.

D’autres soirées ou lieux que tu conseilles pour vibrer au rythme du reggae…

Drop the Riddim.

14707984_1811380355793340_5270560573903415483_o

Page Facebook de l’événement.

Crédits photos : Dja Photographie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s